Flag

An official website of the United States government

Allocution de l’ambassadeur christopher Lamora à l’École nationale supérieure des travaux publics
11 LECTURE RAPIDE
novembre 29, 2023

Allocution de l’ambassadeur christopher Lamora à l’École nationale supérieure des travaux publics

Allocution de l’Ambassadeur des États-Unis, Christopher J. Lamora
prononcée à l’occasion de la
Mercredi, 29 novembre 2023, 10:00-13:00
École nationale supérieure des travaux publics

« Promouvoir une croissance économique durable et inclusive »

Professeur Nkeng,
Professeur Lele,
Chers étudiants, chers enseignants et honorables invités,

 

Je voudrais vous remercier pour m’avoir invité à venir ce matin.  Je suis ravi d’être, ici, à l’École nationale supérieure des travaux publics, entouré de tant d’esprits brillants et curieux.

En quelques minutes, j’aimerai dire quelques mots préliminaires pour planter le décor de notre rencontre d’aujourd’hui.  Soyez rassurés, je ne serai pas trop long ou alors je n’essaierai pas de vous faire un cours sur un domaine d’étude qui n’est en aucun cas mon domaine d’expertise.  Je préfère écouter vos idées concernant ce que nous devons débattre lorsque nous parlons de travaux publics.

Pour moi, cependant… les travaux publics sont le socle d’une société prospère.  Vos efforts actuels et futurs permettent au Cameroun de construire les infrastructures vitales et de mettre en place les services qui sous-tendent la croissance économique, le progrès social et la durabilité environnementale, qui sont autant de priorités pour les États-Unis.

L’École nationale supérieure des travaux publics joue un rôle vital en tant que facteur de croissance économique durable grâce à la formation des ingénieurs, des techniciens et des gestionnaires ; les dirigeants de demain qui créeront des infrastructures fiables dont les entreprises ont besoin pour prospérer.  Grâce à des infrastructures et des services publics de qualité, vous rendez votre communauté, et en fait le Cameroun dans son ensemble, plus attrayants pour les entreprises et les investisseurs, y compris ceux en provenance des États-Unis.

Je suis particulièrement impressionné par votre master en management de l’ingénierie, qui met l’accent sur le soutien aux start-ups.  Les startups et les autres petites et moyennes entreprises sont des sources majeures de création d’emplois et d’innovation.  Elles stimulent la productivité et la croissance économique.

L’ambassade des États-Unis partage la vision d’une croissance économique durable et s’engage à renforcer l’environnement des affaires.  Que faisons-nous ?

  • Nous soutenons les entrepreneurs camerounais prometteurs par le biais d’initiatives, telles que l’Académie pour les femmes entrepreneurs, qui aide les femmes à développer leurs capacités à créer des entreprises prospères.
  • Nous renforçons les liens économiques entre les États-Unis et le Cameroun en nous engageant auprès des chefs d’entreprise camerounais et d’organisations telles que la Chambre de commerce américaine au Cameroun.
  • Nous encourageons le commerce bilatéral. Par exemple, en 2022 et 2023, notre équipe a accompagné plusieurs groupes d’opérateurs économiques camerounais au Salon international de la franchise de New York où ils ont pu explorer les opportunités de franchise.  Des entreprises camerounaises ont ainsi signé des contrats avec des marques américaines, notamment dans les secteurs de la remise en forme et de l’éducation.
  • Chaque année, nous faisons également voyager près de 100 Camerounais dans le cadre de programmes d’échanges éducatifs et professionnels, dont certains sont spécifiquement conçus pour former des leaders dans le domaine des affaires et de l’économie.

Mettre en relation les Américains et les Camerounais permet d’établir des partenariats durables qui conduisent à la transformation de la réalité.  Quel meilleur exemple que le partenariat fructueux entre votre institution et l’Université Golden Gate de San Francisco, qui a débouché sur le premier diplôme universitaire conjoint américano-camerounais, le programme de maîtrise en gestion de l’ingénierie.

Nous avons eu le plaisir de soutenir ce partenariat par le biais d’un programme Fulbright avec la professeure américaine LaTasha Starr, qui a présidé, plus tôt cette année, une série de séminaires sur la gouvernance numérique, la modélisation des start-up, et la gestion des conflits commerciaux et communautaires.  Après le succès de ce premier échange, j’ai le plaisir d’annoncer qu’un deuxième participant américain au programme Fulbright sera l’invité de votre institution en 2024, afin d’offrir une formation plus approfondie en matière de gouvernance numérique et de start-ups.

L’année dernière, nous avons également parrainé la participation du professeur George Nkeng Elambo au Sommet de l’initiative du partenariat universitaire États-Unis et Afrique, qui s’est tenu en Afrique du Sud.  Nous sommes convaincus que ces échanges conduiront à des changements durables dans vos programmes universitaires et qu’à votre tour, vous apporterez des changements durables au sein de vos communautés.

Et, en regardant ces jeunes visages, je me rappelle que l’impératif de croissance économique va de pair avec les impératifs de protection et de restauration de notre environnement, ainsi que d’adaptation à un climat changeant.  Créer un avenir durable nécessite tous nos efforts.

Le Cameroun est déjà confronté au changement climatique, avec des cycles d’inondation et de sécheresse de plus en plus nombreux et sévères.  Entre août et mi-novembre 2022, de fortes pluies et les inondations qui ont suivi dans l’Extrême-Nord ont touché plus de 258 000 personnes, ravageant environ 18 000 maisons, plus de 48 000 hectares de terres cultivées et 7 000 têtes de bétail, selon les chiffres de l’ONU.   Nous avons réagi en déclarant une nécessité humanitaire dans le Mayo-Danay et en fournissant plus de 240 millions de francs CFA d’aide pour soutenir les familles et leur fournir l’assistance alimentaire d’urgence, la sécurité, des abris et des kits d’hygiène.  En février, je me suis rendu à Yagoua pour rencontrer les communautés touchées par les inondations et j’ai pu constater que les pluies torrentielles avaient ravagé des maisons, des écoles, des exploitations agricoles et des routes.  Le Cameroun n’est pas seul.  Les États-Unis sont également confrontés à une grave sécheresse et à des incendies de brousse dans plusieurs régions.

Vous vous demandez peut-être :  comment pouvons-nous relever de tels défis pour prévenir de futures tragédies et sauver des vies ?  C’est ici que les ingénieurs ont un rôle crucial à jouer.  Grâce à une solide formation universitaire en ingénierie, en topographie et en urbanisme, votre université offre une plateforme de débats et de résolution de problèmes sur des sujets d’une importance cruciale à l’ère du changement climatique.  La place centrale qu’occupe l’environnement dans vos programmes académiques présage des lendemains meilleurs pour le Cameroun.  Vous êtes les esprits brillants qui s’occuperont des questions de développement des logements durables, ainsi que de la fourniture résiliente de services publics, tels que l’eau et l’énergie.  Et nous, aux États-Unis et dans le monde entier, nous aurons beaucoup à apprendre de vous, de votre éducation et de vos expériences.

Nous sommes dans le même bateau.  Les États-Unis se sont engagés à aider les nations africaines à faire face aux défis posés par le changement climatique et à renforcer leur engagement en faveur de la durabilité dans le développement et les questions de environnementales.  En tant que partenaires dans cet objectif, l’ambassade des États-Unis est encouragée par la stratégie d’adaptation du Cameroun, qui intègre la planification de l’adaptation dans les stratégies et politiques sectorielles nationales, la réduction de la vulnérabilité des principaux secteurs économiques au changement climatique, ainsi que la sensibilisation du public.

L’accent mis sur la sensibilisation et la participation du public est particulièrement important pour l’atteinte des objectifs d’adaptation, car nous partageons tous la responsabilité de créer un avenir plus durable.  Nous avons foi en une approche inclusive de la durabilité et du développement.  En d’autres termes, les communautés locales sont des partenaires essentiels et précieux dans les efforts de développement.

À titre d’exemples en matière de collaboration, l’année dernière, l’ambassade des États-Unis a déboursé environ 40 millions de francs CFA pour soutenir des projets de développement communautaire dans cinq régions dans le cadre du Programme spécial de soutien aux initiatives d’auto-assistance.  Ces projets ont couvert la mise en place de systèmes communautaires d’adduction d’eau potable, la construction de toilettes publiques, l’éducation à la gestion des déchets urbains pour une meilleure hygiène, la rénovation et l’équipement de salles de classe dans des écoles publiques, et le développement d’activités génératrices de revenus ; tous initiés et mis en œuvre par des membres actifs des communautés et des associations de développement communautaire.  Au fil des années, nous avons soutenu 167 projets de soutien aux initiatives d’auto-assistance à travers tout le Cameroun.  Ces ont permis aux habitants de se prendre en charge et ont encouragé la croissance économique dans leurs communautés.

En guise de conclusion, j’aimerais m’appesantir sur le fait que :

Chers étudiants, vous avez le privilège spécial de faire la différence.  En vos différentes capacités de futurs ingénieurs, urbanistes, topographes et architectes, vous avez le pouvoir d’apporter le changement dans vos communautés, dans votre pays et au-delà.  Les voix africaines, le leadership africain et l’innovation africaine sont essentiels pour relever les défis mondiaux les plus pressants.  Je vous exhorte à utiliser vos aptitudes et vos connaissances pour bâtir un avenir plus durable et plus prospère pour le Cameroun.  Ainsi, je vais m’inspirer de l’ancien président américain, Barack Obama, qui a dit : « Le changement n’interviendra si nous attendons une autre personne ou un autre moment.  Nous sommes celui ou celle que nous attendons.  Nous sommes le changement que nous recherchons. »

Une fois de plus, merci pour l’invitation.  Je n’attends plus que vous pour nos échanges.

Je vous remercie pour votre aimable attention.