Cérémonie de remise des micro-financements du PEPFAR

Allocution de S.E.M. l’ambassadeur des États-Unis, Peter Barlerin,
À l’occasion de la cérémonie de remise des micro-financements du PEPFAR, 

Salle polyvalente de l’Ambassade des États-Unis,
Yaoundé, le 17 juillet 2018 à 10h30

Distingués invités;
Chers représentants des médias,
Mesdames et Messieurs;
Bonne après-midi!

Bienvenue à l’ambassade des États-Unis. Merci de vous joindre à moi et à mon équipe, aujourd’hui, pour honorer les initiatives remarquables de Camerounais dévoués. C’est un plaisir pour moi de remettre ces micro-financements aux bénéficiaires des micro-financements du programme PEPFAR 2018.

Le Sida est de nos jours la principale cause de décès chez les adolescents (de 10 à 19 ans) en Afrique, et la deuxième cause de décès la plus fréquente chez les adolescents dans le monde.

Aujourd’hui, nous honorons sept organisations qui travaillent avec dévouement pour améliorer la santé et le bien-être de la couche la plus vulnérable: les enfants.

Ces organisations soutiennent le Programme national de lutte contre le VIH du Cameroun en sensibilisant le public sur le VIH / sida et en réconciliant les personnes séropositives et leurs familles sur le traitement. Ces initiatives sont importantes, car elles contribuent à garantir des vies saines et productives pour tous.

Je peux en effet dire que c’est un honneur pour les États-Unis de s’associer avec ces leaders communautaires dans la recherche de vraies solutions aux problèmes de santé critiques de leurs communautés.

Le Programme de micro-financement du PEPFAR appui des initiatives communautaires qui visent à soutenir les efforts et la vision du Cameroun en faveur d’une génération sans sida.

Ce programme aide à sensibiliser sur la prévention, les soins et le traitement du VIH / SIDA; regroupe les services de lutte contre le VIH / SIDA au profit des groupes vulnérables; réduit la stigmatisation et la discrimination dans les formations sanitaires et les communautés; et renforce les systèmes de santé.

Cette année, le Programme de micro-financement du PEPFAR déboursera 115 000 dollars (soit environ 66 millions de francs) pour soutenir sept organisations dans les régions du Littoral et du Centre.

Les projets de ces organisations contribueront à l’amélioration de la santé et les conditions de vie des nourrissons, des enfants et des adolescents vivant avec le VIH / sida, ainsi que celles de leurs parents ou tuteurs, dans les districts de santé de New-Bell, Mbangue, Biyem Assi, Djoungolo, Cité Verte, Efoulan et Nkolndongo.

Puisque le temps nous est compté, je me contenterais de ne présenter qu’une des sept organisations. L’Association des Femmes Actives et Solidaires anime un réseau de solidarité dynamique pour les personnes vivant avec le VIH / SIDA et apporte aux orphelins et aux enfants vulnérables un soutien multiforme. Le groupe a déjà identifié et testé 1589 enfants. Le micro-financement du PEPFAR permettra d’accroître l’impact par le soutien psychosocial, médical et nutritionnel aux enfants vulnérables dans le district de santé d’Efoulan, dans la région du Centre.

Ces sept projets visent en définitive à augmenter le nombre d’enfants testés, à mettre sous traitement ceux qui sont séropositifs, et à accroitre la rétention des mères et des enfants ayant commencé le traitement antirétroviral afin d’obtenir une suppression virale.

Les micro-financements accordés aujourd’hui soutiennent des programmes qui bénéficieront à plus de 30 000 femmes et enfants au cours des douze prochains mois.

Je vous prie d’applaudir pour les sept récipiendaires du Programme de micro-financements PEPFAR 2018.
Je tiens à vous féliciter pour vos rôles de leaders communautaires et pour votre engagement à collaborer avec les membres de vos communautés.

Le programme d’aujourd’hui encourage ce type d’initiative. Ensemble, nous allons vaincre le VIH / SIDA.

Je vous remercie.