Cérémonie d’inauguration d’un forage

Discours de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun,
S.E. Peter Henry Barlerin (as prepared for delivery)
Cérémonie d’inauguration d’un forage au Centre national de réhabilitation des handicapés, Cardinal Paul-Émile Léger Disabilities

Mardi, 23 avril 2019, 10h55

Le Directeur général,
Chers invités,
Mesdames et messieurs,
Bonjour,

C’est un immense plaisir pour moi d’assister à la cérémonie de ce jour, qui marque l’achèvement de la construction d’un forage au Centre national de réhabilitation des handicapées, Cardinal Paul-Émile Léger.

Je voudrais commencer par vous présenter Madame le chef du service Politique et Economique de l’ambassade des Etats-Unis, Jennifer Bah, ensuite Mme Laura Miller, la toute nouvelle Responsable du programme de subventions, et notre administratrice des subventions, Mme Rachelle Ngum. Merci d’être venues avec moi aujourd’hui.

Ce forage a été financé par le peuple américain, dans le cadre du Fonds spécial de soutien aux initiatives d’auto-assistance.

Ce Fonds spécial repose sur un modèle d’assistance destinée aux populations locales qui nous permet de répondre rapidement aux demandes de petites initiatives de développement communautaires qui visent à améliorer les conditions économiques et sociales à un niveau très local.

L’ambassade des États-Unis au Cameroun offre des subventions d’auto-assistance depuis plus de trois décennies, elle a déjà financé plus de 105 projets à travers le pays.

Sélectionné selon un processus rigoureux, le Centre a reçu une subvention d’environ cinq millions de francs en vue de la mise en œuvre de ce projet.

Un forage comme celui-ci peut sembler simple ou petit.

Mais si l’on tient compte du fait que des millions de personnes, y compris des enfants, meurent chaque année de maladies causées par une insuffisance d’approvisionnement en eau, de systèmes d’assainissement et d’hygiène, vous conviendrez avec moi que – bien que cela puisse paraître négligeable – un tel projet est d’une importance cruciale.

L’accès à l’eau est un droit humain fondamental. Et l’eau potable et l’assainissement sont essentiels à la réalisation de tous les droits de l’homme.

Monsieur Manga, je voudrais saluer votre engagement sans faille envers le centre, pour votre initiative de proposer ce projet et, ce qui est encore plus impressionnant, de le mener à bien dans un délai de quatre mois.

Quand j’ai été informé de la tenue de cette cérémonie, je me suis permis de lire quelques lignes sur le cardinal Paul-Émile Léger, dont le centre porte le nom.

Compte tenu de l’histoire unique du cardinal Léger qui a abandonné son poste au sein de l’Église catholique au Canada pour se consacrer aux enfants atteints de polio et à plusieurs autres causes ici au Cameroun, il est tout à fait approprié que l’actuel directeur du centre suive les traces du cardinal Léger et continue de trouver des moyens visant à avoir un impact positif sur cette communauté.

Vous et votre équipe représentez l’exemple de la raison pour laquelle nous avons mis en place ce Fonds spécial de soutien aux initiatives d’auto-assistance.

En retour, nous vous demandons simplement de vous assurer que ce forage est bien entretenu et reste accessible à la communauté ciblée.

Pour les étudiants ici présents et pour tous ceux qui fréquentent l’école de ce centre, chacun d’entre vous a le même potentiel pour un avenir meilleur.

Chaque personne a quelque chose d’unique à apporter à notre société.

Par conséquent, je vous encourage donc à rester positif face à l’adversité et à vous concentrer sur vos points forts en vue de pouvoir atteindre votre plein potentiel.

Merci beaucoup de l’accueil que vous nous avez réservé ici aujourd’hui et continuez sur la même lancée.