COMMUNIQUE DE PRESSE: Les Etats-Unis triplent leur aide VIH-SIDA au Cameroun

13 janvier 2020

L’ambassade des États-Unis félicite le gouvernement du Cameroun pour sa décision d’éliminer les frais relatifs au dépistage, consultations et examens biologiques du VIH dans les formations sanitaires publiques et les organisations à base communautaires agréés. La suppression de ces barrières financières d’accès aux soins aidera le Cameroun à maîtriser l’épidémie du VIH. Elle reflète aussi la coopération des gouvernements camerounais, américain et d’autres acteurs de la lutte contre le VIH. À la suite de cet engagement historique du gouvernement du Cameroun, les États-Unis triplent leur aide au programme de lutte contre le VIH du Cameroun à plus de 97 millions de dollars (57 milliards de francs CFA) pour l’année 2020.

Le Cameroun compte environ 530 000 personnes vivant avec le VIH. A la fin de juillet 2019, seulement 58% d’entre eux – un peu plus de 304 000 personnes – étaient sous traitement antirétroviral. Avec la suppression des frais pour les services VIH, la barrière financière au traitement a été éliminée et beaucoup plus de personnes devraient pouvoir se faire dépister, suivre le traitement et avoir une charge virale supprimée.

Le gouvernement américain, par le biais du PEPFAR est fier de s’associer au gouvernement et au peuple camerounais pour accélérer le progrès. S’exprimant lors d’un programme spécial sur la CRTV, à l’occasion de la journée mondiale du sida au début du mois de décembre, l’Ambassadeur Barlerin a souligné que la bataille n’est pas encore gagnée, mais qu’elle peut être gagnée. En 2020, le soutien du PEPFAR au Cameroun comprend la fourniture des traitements antirétroviraux, le dépistage du VIH et la fourniture de soins, ainsi qu’un soutien aux orphelins, aux enfants vulnérables et à leurs parents/tuteurs.  Le gouvernement américain poursuit son engagement à aider le Cameroun à mettre fin au VIH / Sida en tant que menace pour la santé publique d’ici 2030.