Les États-Unis soutiennent l’accès à l’énergie propre au Cameroun

Jeudi le 25 mars 2021

Aujourd’hui, l’Agence américaine pour le Commerce et le développement (USTDA) a annoncé le financement d’une étude de faisabilité d’un projet visant à connecter plus de 100 000 ménages à des mini-réseaux d’énergie solaires (mini-grids solaires) dans les zones rurales du Cameroun. C’est un projet qui s’appuie sur une solution innovante de stockage sur batterie. L’organisation camerounaise bénéficiaire de la bourse, Renewable Energy Innovators Cameroon (REIc), travaille sur ce projet en partenariat avec SimpliPhi Power, un fournisseur de systèmes de stockage d’énergie basé en Californie. C’est le premier projet de mini-réseau solaire financé par l’USTDA au Cameroun.

« Ce projet est illustratif de la manière dont l’USTDA s’attaque à la crise climatique en engageant des partenaires étrangers et l’industrie américaine pour fournir des solutions d’énergie propre aux communautés mal desservies », a affirmé Enoh T. Ebong, directeur par intérim de l’USTDA. Il a par la suite déclaré que : « l’engagement de l’USTDA dans cet ambitieux projet de REIc aura sans aucun doute un impact positif sur la vie quotidienne de centaines de milliers de Camerounais. Pour les entreprises américaines, notre engagement les aidera à pénétrer un nouveau marché et à fournir les solutions technologiques nécessaires pour la mise en place de ces mini-réseaux à travers le pays. »

Dans le cadre du financement de l’USTDA, la société SimpliPhi Power effectuera les analyses techniques, réglementaires, financières et juridiques nécessaires pour développer jusqu’à 134 mini-réseaux solaires. SimpliPhi réalisera l’étude de faisabilité en collaboration avec le Laboratoire national sur les énergies renouvelables (NREL), qui fait partie du département de l’Énergie des États-Unis, et Morua Power, basé dans l’état de Virginie. L’étude comprendra également la conception et le suivi d’un projet pilote de mini-réseaux.

La Chargée d’Affaires de l’ambassade des États-Unis au Cameroun, Vernelle Trim FitzPatrick, a déclaré à ce sujet que : « Nous sommes fiers que les entreprises américaines participent au développement de nouvelles solutions pour répondre aux besoins en énergie du Cameroun. Un tel partenariat crée une synergie pour des résultats agiles, durables et adaptés aux besoins locaux. Cette action n’est qu’une des nombreuses façons dont les États-Unis collaborent pour soutenir la prospérité, la sécurité et le développement du Cameroun. »

Jude Numfor, directeur général de REIc, a également déclaré qu’: «Après plusieurs années de recherche et de travail approfondis sur les mini-réseaux au Cameroun, l’appui de l’USTDA arrive à un moment critique, car il nous permettra de murir nos plans en vue de fournir l’accès à l’électricité à plus de 760 villages du Cameroun dans les prochaines années. Grâce au partenariat avec l’USTDA, REIc est désormais mieux positionné pour réaliser sa mission et rendre disponible une électricité propre et abordable, en vue d’un développement durable plus rapide.

Pour Jesse Gerstin, directeur du développement du commerce durable de SimpliPhi Power, « SimpliPhi est ravi de travailler avec les organisations qui partagent notre engagement à fournir un accès à l’énergie aux communautés qui en bénéficieront le plus. En tant que fabricant américain dans le domaine de spécialité du projet et leader dans la technologie de stockage d’énergie durable, nous pensons que l’accès à une énergie propre et abordable est fondamental pour la croissance économique, l’équité sociale et la responsabilité environnementale. Nous sommes impatients de soutenir REIc dans la conduite de cette initiative d’électrification rurale au Cameroun. »

Mark Carrato, coordinateur de Power Africa a ajouté : « Au cours des deux dernières années, Power Africa a travaillé étroitement avec le ministère camerounais de l’Eau et de l’Energie, et l’Agence de régulation du secteur de l’électricité au Cameroun (ARSEL), afin de rationaliser les procédures de délivrance de licences pour les mini-réseaux et d’accroître la participation du secteur privé dans le secteur des mini-réseaux dans le pays.  Nos efforts contribuent à améliorer un environnement favorable à l’investissement privé, en offrant de nouvelles opportunités pour les développeurs de mini-réseaux et les fournisseurs d’équipements, y compris des fabricants américains. Cette étude de faisabilité représente un autre jalon important pour l’accès à l’énergie en milieu rural au Cameroun. »

USTDA dispose désormais d’un portefeuille mondial de 20 projets de mini-réseaux qui déploient des solutions innovantes Made-in-America pour apporter des solutions à l’accès à l’énergie et la sécurité de l’énergie dans les zones reculées et mal desservies dans les marchés émergents.

###

L’Agence américaine pour le commerce et le développement aide les entreprises à créer des emplois aux États-Unis grâce à l’exportation de biens et de services américains pour soutenir des projets de développement prioritaires dans les économies émergentes. L’USTDA relie les entreprises américaines aux opportunités d’exportation en finançant la préparation des projets et les processus de création de partenariats qui visent le développement des infrastructures durables et favorisent la croissance économique dans les pays partenaires.

Télécharger le communiqué de presse ici.