Un haut responsable américain visite l’Université de Yaounde II

Mme Tijen Aybar avec les étudiants à l’université de Yaounde II le 28 février 2015.
Mme Tijen Aybar avec les étudiants à l’université de Yaounde II le 28 février 2015. [USEYde Photo]
Le 28 février, Madame Tijen Aybar, haut cadre du gouvernement américain, a visité l’Université de Yaounde II où elle a rencontré 75 étudiants pour discuter des priorités de politique étrangère du gouvernement américain en matière de promotion de l’autonomisation des jeunes, des femmes et des filles. Madame Aybara a travaillé comme Responsable des affaires diplomatiques publiques des pays pour l’Afrique central au Département d’Etat à Washington, D.C. Elle a séjourné au Cameroun du 26 février au 2 mars 2015 et était accompagnée par le responsable des affaires publiques de l’Ambassade des Etats-Unis, Roberto Quiroz II, et le Conseiller au système d’éducation des Etats-Unis, Richard Ewane. 

Le groupe d’étudiants étaient constitués d’hommes et de femmes venant aussi bien du Cameroun,  que de la Tanzanie, de l’Ouganda, de la République centrafricaine, et de la République démocratique du Congo. Au cours des échanges, plusieurs élèves ont manifesté leur intérêt pour l’élargissement des échanges entre les Etats-Unis et les nations africaines, l’expansion des secteurs privés et agricoles, d’une presse plus libre, et l’accroissement des opportunités pour l’entreprenariat féminin afin de promouvoir la croissance économique en Afrique. Madame Aybar a souligné le fait que toutes ces préoccupations constituent également des priorités pour les Etats-Unis dans la région, matérialisées à travers la Loi sur la croissance et les opportunités d’affaires en Afrique (AGOA), l’Initiative des jeunes leaders africains (YALI), les boursiers Mandela à Washington, le Programme de promotion de l’entreprenariat féminin (AWEP), les échanges entre universitaires et journalistes sponsorisés par le Bureau pour l’éducation et les affaires culturelles du Département d’Etat américain. «  Comme l’a déclaré le Président Obama, dans tous les domaines de développement dans le monde, les femmes doivent être en tête de tous les efforts en vue d’induire un changement positif dans les comportements de leurs communautés et leurs nations. Aucune nation, y compris les Etats-Unis, ne peut avancer et se développer sans prendre en compte les talents et les idées des femmes qui constituent la moitié de la population ».

Mme Tijen Aybar  et le responsable des affaires publiques, Roberto Quiroz II et les étudiants de  l’université de Yaounde II le 28 février 2015.
Mme Tijen Aybar et le responsable des affaires publiques, Roberto Quiroz II et les étudiants de l’université de Yaounde II le 28 février 2015. [USEYde Photo]
M. Quiroz a expliqué que les Etats-Unis mettent la priorité sur le développement économique et l’autonomisation des femmes parce qu’une Afrique prospère pourra contribuer à un développement économique global. Aussi a-t-il déclaré que «  les nations du 21ème siècle sont économiquement liées. Le Président Obama a affirmé que le futur de l’Afrique doit être construit par les efforts des jeunes, y compris des femmes, qui tiendront un jour le leadership dans tous les secteurs ». A la fin du programme, M. Ewane a remis 100 livres à l’université au nom du peuple américain et a exhorté les étudiants à rester concentrer sur leurs études. Il  leur a également parlé des opportunités disponibles pour les étudiants intéressés à poursuivre leurs études aux Etats-Unis.

Le programme a réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à mettre en œuvre une diplomatie ouverte avec les jeunes et les étudiants.

Voir l’album photo de la visite sur notre page facebook: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10155321137995716.1073741983.312546460715&type=3&uploaded=6.